Attention polluants !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Haarausfall

Comment les surfactants dans votre shampooing peuvent endommager de façon permanente vos cheveux.

Cheveux pleins, denses, forts et brillants. C’est l’idéal com­mun de la beau­té, que ce soit pour les hommes ou les femmes. Des cen­taines de pro­duits nous pro­mettent de nous rap­pro­cher un peu de ce rêve. Que vous ayez des che­veux bou­clés ou lisses, secs ou gras, endom­ma­gés ou teints – pour chaque type de che­veux il ya le bon sham­pooing, le rin­çage de soins idéal ou la cure de che­veux par­fait.

Mais tan­dis que les beau­tés racé secouer leurs che­veux bom­bés d’avant en arrière pour une publi­ci­té pour vous vendre l’illusion de che­veux par­faits, l’utilisation de cer­tains pro­duits dans votre propre mai­son peut deve­nir un véri­table cau­che­mar. Parce que : Beaucoup d’ingrédients sont tout sauf nour­ris­sant et peut non seule­ment rendre les che­veux cas­sants et cas­sants, mais peut même conduire à une perte de che­veux accrue.

Surfactants

Mousses ou (Alb)Rêves ?

Pour aider les sham­pooings à enle­ver la sale­té et la graisse des che­veux et les rin­cer à l’eau, ils contiennent ce que l’on appelle les sur­fac­tants. Ceux-ci peuvent être trou­vés par­tout dans les déter­gents. Surtout dans les pro­duits de soins per­son­nels, ils four­nissent la mousse mer­veilleuse qui nous donne le sen­ti­ment que tout est main­te­nant vrai­ment propre. Il y a des sur­fac­tants natu­rels et syn­thé­tiques, les sur­fac­tants d’origine natu­relle étant don­nés légè­re­ment moins de dom­mages que la variante pure­ment chi­mique. Ils sont divi­sés en sul­fates légers à poin­tus. Plus le sur­fac­tant est pré­cis et agres­sif, plus il est nocif pour l’environnement et, bien sûr, pour notre corps et nos che­veux.

Le sul­fate le plus poin­tu que vous devriez cer­tai­ne­ment évi­ter est le sul­fate de lau­rier de sodium (SLS). Puisqu’il est bon mar­ché à fabri­quer, il est le plus cou­ram­ment uti­li­sé. En rai­son de son effet très dégrais­sant, les che­veux secs, le cuir che­ve­lu sec et les réac­tions aller­giques sont par­mi les effets secon­daires poten­tiels. Il per­turbe l’équilibre natu­rel de la peau et des che­veux. La peau pro­duit plus de sébum pour contrer cela, mais les sur­fac­tants enle­ver le film natu­rel de graisse pro­tec­trice de la peau encore et encore.

Cela peut cau­ser des déman­geai­sons du cuir che­ve­lu et, dans le pire des cas, la perte de che­veux. Les sur­fac­tants sont éga­le­ment connus pour inhi­ber la crois­sance de nou­veaux che­veux. Mais atten­tion. Sur l’emballage, SLS est éga­le­ment appe­lé sul­fate de lau­ryl de sodium et d’autres noms, c’est pour­quoi il n’est pas tou­jours facile de voir ce qui est vrai­ment der­rière les ingré­dients indi­vi­duels.

Cheveux propres

Au détriment de la santé

D’autres sul­fates agres­sifs sont le sul­fate de lau­reth de sodium (SLES), le sul­fate de myreth de sodium, le lau­ryl sul­foa­cé­tate de sodium et le sul­fate d’ammonium lau­ryl (ALS), le sul­fate d’Ammonium-Laureth (ALES), le méthyl­glu­ceth, laureth‑2 et laureth‑3, le méthy­li­so­thia­zo­li­none, le sul­fate de cen­téa­ryl de sodium et le sel­lons de sodium de Coco Sarylcosinate. Ils contiennent sou­vent des rési­dus de for­mal­dé­hyde et sont soup­çon­nés d’être can­cé­ri­gènes.

Bien que SLES est sou­vent pré­sen­té comme une variante moins agres­sive, le 1.4‑dioxane est pro­duit comme un sous-pro­duit, qui est très simi­laire à l’hormone fémi­nine oes­tro­gène et peut donc confondre notre équi­libre hor­mo­nal. Chez les hommes, il peut avoir un effet néga­tif sur la pro­duc­tion de sperme et conduire à l’infertilité chez les femmes.

Les sul­fates de lau­ryl sont absor­bés par la peau et s’accumulent dans le corps. Cocamidopropyl Betaine, Sodium Coco Sulfate, Disodium Laureth et Sulfosuccinate, Disodium Cocoamphodiacetate sont un peu plus doux, mais pas com­plè­te­ment inof­fen­sif. Ceux-ci sont éga­le­ment uti­li­sés dans les cos­mé­tiques natu­rels, mais cela ne signi­fie pas que ces ingré­dients sont com­plè­te­ment inof­fen­sifs.

glückliche junge Frau im FriseursalonShampooing du coiffeur professionnel

Est-ce que plus cher est vraiment mieux ?

Un truc popu­laire de l’industrie de la publi­ci­té est de pré­tendre que les pro­duits de salon, qui coûtent sou­vent beau­coup de pro­duits de soins capil­laires conven­tion­nels de la phar­ma­cie ou du super­mar­ché, sont mieux. Mais, comme l’a décou­vert Öko-Test, les pro­duits de soins exclu­sifs au fri­seur beau­coup plus chers sont sou­vent loin d’être inof­fen­sifs.

En plus des sur­fac­tants agres­sifs, des filtres UV super­flus, des par­fums arti­fi­ciels de musc et des conser­va­teurs appar­te­nant aux com­po­sés halo­gènes-orga­niques contro­ver­sés ont éga­le­ment été détec­tés. Les sub­stances sont dépo­sées dans le corps et ont déjà été détec­tées dans le lait mater­nel.

Mais ce n’est pas tout. Les par­fums hydroxy­ci­tro­nel­lal et lyral et la sub­stance méthyl­chlo­roi­so­thia­zo­li­none ont éga­le­ment été détec­tés dans de nom­breux pro­duits de coif­fure, qui peuvent tous cau­ser des aller­gies de contact. Cinq pro­duits conte­naient même des libé­ra­tions de for­mal­dé­hyde can­cé­ri­gènes. Conclusion : Un pro­duit sur trois est tom­bé sans pitié.

CodeCheck & ToxFox

2 applications pour vous donner une vue d’ensemble

Qui s’attend à ce que les pro­duits de soins capil­laires peuvent éga­le­ment être la rai­son pour laquelle les che­veux com­mencent à se bri­ser ou même échouer ? La plu­part d’entre nous font entiè­re­ment confiance aux fabri­cants et croient aux images des avo­cats, des huiles pré­cieuses et des pro­téines soyeuses, bien qu’au mieux seule­ment quelques gouttes d’ingrédients natu­rels sont cachés dans le sham­pooing.

Pour que vous puis­siez vous pas­ser d’ingrédients indé­si­rables à l’avenir, même si le spé­cia­liste chi­nois sur le dos de l’emballage ne vous dit rien, je recom­mande les appli­ca­tions : CodeCheck et ToxFox. Ces appli­ca­tions vous per­mettent de véri­fier le conte­nu de vos pro­duits de soins cor­po­rels pré­fé­rés avant de les ache­ter, direc­te­ment en maga­sin.

Alors que ToxFox se concentre sur les pol­luants hor­mo­naux dans envi­ron 80.000 pro­duits de soins per­son­nels, Codecheck four­nit une vue d’ensemble beau­coup plus grande, fai­sant de l’application un consul­tant d’achat extrê­me­ment utile. Avec CodeCheck, vous pou­vez savoir en quelques secondes s’il y a des pol­luants indé­si­rables tels que des sur­fac­tants, des para­bènes, des nano­par­ti­cules, des paraf­fines ou des micro­plas­tiques dans votre sham­pooing. Vous pou­vez éga­le­ment défi­nir d’autres para­mètres qui sont impor­tants pour vous, tels que si les pro­duits sont végé­ta­liens ou végé­ta­riens, ou si l’huile de palme a été uti­li­sée. Ici, vous pou­vez véri­fier non seule­ment les sham­pooings pour vos ingré­dients, mais aus­si de nom­breux autres pro­duits de soins per­son­nels, articles ména­gers et plus récem­ment aus­si des ali­ments.

Les deux appli­ca­tions sont dis­po­nibles en télé­char­ge­ment gra­tuit sur iTunesStore et GooglePlayStore. Une fois télé­char­gé, vous pou­vez faci­le­ment scan­ner le code-barres avec votre télé­phone mobile ou entrer le numé­ro EAN lorsque vous maga­si­nez – vous obtien­drez toutes les infor­ma­tions en un coup d’œil.

La dose fait le poison

Regardez de plus près vos produits préférés

Si vous souf­frez déjà de perte de che­veux, ou vos che­veux sont ternes, cas­sants et cas­sants, alors il vaut vrai­ment la peine de regar­der dans votre propre salle de bains. Avec les appli­ca­tions CodeCheck et ToxFox, vous pou­vez scan­ner les codes à barres des pro­duits exis­tants et voir si la rai­son de votre perte de che­veux est déjà caché dans vos quatre murs.

Gardez à l’esprit que votre sham­pooing n’est pas la seule source de sur­fac­tants. Dans tous les pro­duits net­toyants, en par­ti­cu­lier ceux qui moussent, il ya des sur­fac­tants, qui sont faci­le­ment absor­bés par la peau, puis s’accumulent dans le corps. Dans les pro­duits de soins capil­laires, le sul­fate de lau­ryl de sodium s’accumule éga­le­ment exac­te­ment là où la perte de che­veux com­mence : dans les racines des che­veux.

Les racines des che­veux ne sont plus suf­fi­sam­ment appro­vi­sion­nées en nutri­ments et un arrêt de crois­sance se pro­duit. Avec une uti­li­sa­tion à long terme, il peut même conduire à la perte de che­veux. Tout lavage de che­veux avec des sul­fates aug­mente ain­si le risque de perte pré­ma­tu­rée de che­veux.

Factor Hair stoppt Haarausfall
Avec Factor Hair Activator, nous avons créé un trai­te­ment inno­vant de perte de che­veux qui fonc­tionne !

Définir des valeurs internes

Parce que moins, c’est parfois plus.

Vous voyez, la publi­ci­té est loin de ce qu’elle pro­met. Que vous ache­tiez le sham­pooing bon mar­ché de la phar­ma­cie ou que vous vous fiiez à des pro­duits de salon coû­teux. Pour qu’il n’y ait pas de réveil méchant, vous devriez tou­jours regar­der de près la liste des ingré­dients et ne pas seule­ment comp­ter sur l’emballage pro­met­teur.

En par­ti­cu­lier, les che­veux déjà endom­ma­gés, secs ou cas­sants sont encore plus endom­ma­gés par l’effet de net­toyage fort et l’effet dégrais­sant des sur­fac­tants. La nou­velle crois­sance des che­veux est inhi­bée et il ya une aug­men­ta­tion de la perte de che­veux.

Quand il s’agit de sur­fac­tants, moins est cer­tai­ne­ment plus. N’utilisez pas la belle mousse – vos che­veux vous remer­cie­ront.

Conseil : Si vous uti­li­sez déjà Factor Hair
Activator
pour les soins capil­laires ou pour sti­mu­ler la crois­sance de nou­veaux che­veux, s’il vous plaît ne pas uti­li­ser de sham­pooings ou de pro­duits de soins capil­laires conte­nant des sili­cones ou des sul­fates de lau­ryl de sodium (SLS).

Sources :

https://www.codecheck.info/news/Wie-Sulfate-im-Shampoo-Deinem-Haar-schaden-koennen-306205

Sulfate im Shampoo : Weshalb sie so bedenk­lich sind

https://www.rtl.de/cms/oekotest-viele-schadstoffe-in-friseur-shampoos-1426400.html

https://www.oekotest.de/kosmetik-wellness/29-Friseur-Shampoos-und-Haarpflegemittel-im-Test_102925_1.html

https://www.bund.net/themen/chemie/toxfox/

https://www.codecheck.info

Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter.

S’il vous plaît lire avant d’envoyer
J’ai lu et compris la politique de confidentialité. Je suis d’accord que mes détails et données seront collectés et stockés électroniquement pour répondre à mon enquête. Veuillez noter que vous pouvez révoquer votre consentement à tout moment pour l’avenir en envoyant un e-mail à info@factorhair.de .

Cheveux de facteur

Ne rêvez pas de beaux cheveux sains. Avec Factor Hair Activator vous pouvez aborder le problème à la racine et activer la nouvelle croissance des cheveux avec un taux de réussite de plus de 93%.

Profitez de notre formule unique, dont l’efficacité a été prouvée par des études cliniques. Obtenez des cheveux plus épais, plus sains et plus forts que vous n’avez jamais pensé possible.

Factorhair 2019 © Tous droits réservés.

Initiative: Fairness im Handel

Membre de l’initiative « Équité dans le commerce ».
Informations sur l’initiative : https://www.fairness-im-handel.de

Programme d’affiliation Webmaster pour les produits de beauté exclusifs