Les 4 vitamines les plus importantes pour une croissance saine des cheveux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Vitamine für Haarwachstum

et quels aliments vous devriez manger pour être correctement fourni avec eux

Les che­veux, comme toutes les par­ties de notre corps, ont besoin de vita­mines pour être en bonne san­té et res­ter en bonne san­té. Chaque vita­mine a sa propre gamme unique d’action dans le corps. Il n’est pas rare que les che­veux cas­sants mal­sains et la perte de che­veux soient le résul­tat d’une légère (hypo­vi­ta­mi­nose) ou d’une carence en vita­mines aiguë (avi­ta­mi­nose).

Souffrez-vous déjà de perte de che­veux, de cal­vi­tie ou vos che­veux sont-ils déjà ternes ou cas­sants ? Ensuite, il vaut la peine de véri­fier si votre corps est suf­fi­sam­ment four­ni avec des vita­mines. Cependant, atten­tion à ne pas trop absor­ber, en par­ti­cu­lier par le biais de com­plé­ments ali­men­taires, parce qu’une sur­dose peut avoir des consé­quences tout aus­si invo­lon­taires qu’une offre sous-appro­vi­sion­ne­ment.

Vitamine A
L’insuffisance peut mener à la perte diffuse de cheveux

Nous com­men­çons tout de suite avec pro­ba­ble­ment la vita­mine la plus impor­tante : la vita­mine A lipo­so­luble. Il est impor­tant pour notre sys­tème immu­ni­taire, ain­si que pour la peau et les muqueuses et les pro­ces­sus de crois­sance et le déve­lop­pe­ment de nos cel­lules. La vita­mine A ne se trouve que dans les ali­ments d’origine ani­male, en par­ti­cu­lier dans le foie, le foie, le lait, le beurre, les jaunes d’œufs, le foie et le pois­son.
Le bêta-caro­tène est cou­rant dans les ali­ments à base de plantes. Une sub­stance que notre corps peut alors conver­tir en vita­mine A dans le foie au besoin. Surtout jaune, rouge, orange, mais aus­si fruits et légumes verts, tels que les carottes, abri­cots, mangues, épi­nards, chou fri­sé et bro­co­li contiennent beau­coup de bêta-caro­tène.

Les symp­tômes de carence sont rares dans les pays déve­lop­pés, mais les régimes extrêmes ou un régime géné­ra­le­ment très uni­la­té­ral peut conduire à une carence en vita­mine A.
La vita­mine A est impor­tante pour les ongles, la vision et la peau. Il sti­mule la pro­duc­tion de sébum sur le cuir che­ve­lu. La vita­mine A, suf­fi­sante, mais pas trop, assure une meilleure peau, un cuir che­ve­lu sain et une bonne crois­sance des che­veux. L’insuffisance peut cau­ser des per­tur­ba­tions visuelles et la perte de che­veux (dif­fuse). L’exigence quo­ti­dienne pour les hommes est d’environ 1 mg. RÄ (équi­valent réti­nol) et chez les femmes à 0,8 mg RÄ.

Vitamine B12
Particulièrement important pour la perte de cheveux liée au stress

La vita­mine B12, comme la vita­mine A, est éga­le­ment très impor­tante pour notre for­ma­tion cel­lu­laire et la crois­sance cel­lu­laire et est néces­saire, entre autres choses, pour la for­ma­tion de glo­bules rouges, qui à leur tour sont res­pon­sables du trans­port de l’oxygène dans le corps. Un effet secon­daire connu d’une carence en vita­mine B12 est l’anémie, éga­le­ment connue sous le nom d’anémie. La vita­mine B12 est éga­le­ment res­pon­sable de la fonc­tion de notre sys­tème ner­veux. Par consé­quent, une carence peut conduire à des maux de tête, des dom­mages au nerf optique, la dépres­sion, la dété­rio­ra­tion de la struc­ture des che­veux et, fina­le­ment, la perte de che­veux.

En plus des ali­ments ani­maux tels que la viande rouge, le foie de veau, le pois­son, les huîtres, l’edamer, le camem­bert et le brie, les algues nori contiennent éga­le­ment beau­coup de vita­mine B. L’alopécie chez les végé­ta­liens et les végé­ta­riens est sou­vent cau­sée par une carence en vita­mine B‑12, car cette vita­mine se trouve prin­ci­pa­le­ment dans les ali­ments pour ani­maux. L’exigence quo­ti­dienne d’un adulte est de 4,0 g. Avec un appro­vi­sion­ne­ment suf­fi­sant, la vita­mine aide à arrê­ter la perte de che­veux et assure des che­veux forts et denses.

Vitamine C
Stimule la croissance des cheveux

La vita­mine C est un vrai poly­va­lent et est impli­qué dans de nom­breux pro­ces­sus méta­bo­liques du corps. Par exemple, il bloque les radi­caux libres et assure que notre corps peut absor­ber le fer de la nour­ri­ture et ensuite l’infliger sur sa propre cir­cu­la­tion. Il lie le fer aux glo­bules rouges. Le fer favo­rise la cir­cu­la­tion san­guine et donc un bon appro­vi­sion­ne­ment en vita­mine C assure que le cuir che­ve­lu et les fol­li­cules pileux sont adé­qua­te­ment four­nis avec des nutri­ments.

Un manque de vita­mine C peut avoir de nom­breuses consé­quences indé­si­rables. En plus des sai­gne­ments, des gen­cives enflam­mées et des bles­sures retar­dées, il peut même y avoir des sai­gne­ments ponc­tuels aux racines des che­veux. Puisque la vita­mine C est impor­tante pour l’approvisionnement en fer, un manque de vita­mine C peut éga­le­ment inévi­ta­ble­ment conduire à une carence en fer, qui à son tour peut cau­ser la perte de che­veux. En rai­son de ses nom­breuses tâches, l’exigence quo­ti­dienne recom­man­dée pour la vita­mine C est de 110mg/jour pour les hommes et 95mg/jour pour les femmes, selon la Société alle­mande pour la nutri­tion e.V. Les fumeurs ont un besoin légè­re­ment aug­men­té et devraient éga­le­ment man­ger un sup­plé­ment de 40mg par jour.

Les meilleures sources de vita­mine C natu­relle sont les fruits et légumes frais, plus frais le mieux. Plus le sto­ckage est long, plus la teneur en vita­mine C est faible. La cerise Acerola est le lea­der abso­lu avec une teneur en vita­mine C de 1700 mg par 100g, mais aus­si les hanches roses, le jus d’argousier, le gua­ven, les cas­sis, les papayes et les fraises servent de bons four­nis­seurs de vita­mines. Et qui l’aurait devi­né ? Les orties, l’ail sau­vage, les poi­vrons rouges, l’oseille, le chou rouge et le chou fri­sé ont tous une teneur en vita­mine C beau­coup plus éle­vée que les pommes, les citrons et les oranges.

Vitamine D
La vitamine solaire pour un cycle de croissance des cheveux intacts

Notre corps a besoin de vita­mine D pour le méta­bo­lisme, l’absorption et l’utilisation du cal­cium, du magné­sium et des phos­phates de la nour­ri­ture, ain­si que pour la construc­tion osseuse. La plu­part des vita­mines D est for­mée par la lumière du soleil de notre corps dans la peau. Seule une petite par­tie, envi­ron 10%, est absor­bée par les ali­ments. Bien que les vita­mines D puissent être ajou­tées à l’organisme comme com­plé­ment ali­men­taire ou par des ali­ments tels que les pois­sons comes­tibles, le foie, le foie ou les cham­pi­gnons, une seule chose aide à contrer une carence : sor­tez au soleil, mais s’il vous plaît tou­jours avec la bonne pro­tec­tion UV !

La carence en vita­mine D est un gros pro­blème dans ce pays en par­ti­cu­lier, parce que la plu­part d’entre nous pas­sons une grande par­tie de la jour­née dans des inté­rieurs arti­fi­ciel­le­ment éclai­rés, par exemple dans le bureau ou l’école. Puisque la vita­mine D contrôle l’expression de plus de 2000 gènes dans nos cel­lules, une carence peut avoir des consé­quences impré­vues à long terme. Il n’est pas sur­pre­nant que cela per­turbe éga­le­ment le cycle de crois­sance des che­veux et peut conduire à la perte de che­veux.

Vitamines pour la croissance des cheveux

Please enter cor­rect post id for Video SEO Post

Une carence en vitamines ?
Se faire tester

Souffrez-vous de la perte de che­veux et n’ont pas encore trou­vé une cause de perte de che­veux ? Ensuite, il vaut la peine d’avoir votre sang véri­fié pour une carence en vita­mines.
Surtout si vous man­gez uni­la­té­ra­le­ment, pas­ser beau­coup de temps à l’intérieur, man­ger peu d’aliments frais ou même man­ger des ali­ments végé­ta­liens ou végé­ta­riens, puis une carence en vita­mines aiguës peut bien être res­pon­sable de votre perte de che­veux. Une fois iden­ti­fié, cela peut être cor­ri­gé par une ali­men­ta­tion équi­li­brée.

Sources de vita­mines pour la crois­sance des che­veux :
https://www.dge.de/wissenschaft/referenzwerte/vitamin-a-b-carotin/
https://www.gofeminin.de/abnehmen/vitamin-b12-lebensmittel-s1603912.html
https://www.netdoktor.at/gesundheit/gesunde-ernaehrung/beta-carotin-5916
https://www.apotheken-umschau.de/Ernaehrung/Vitamin-A-Retinol-169709.html
https://www.netdoktor.de/ernaehrung/vitamin‑c/lebensmittel-mit-hohem-gehalt/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2998276/

Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter.

S’il vous plaît lire avant d’envoyer
J’ai lu et compris la politique de confidentialité. Je suis d’accord que mes détails et données seront collectés et stockés électroniquement pour répondre à mon enquête. Veuillez noter que vous pouvez révoquer votre consentement à tout moment pour l’avenir en envoyant un e-mail à info@factorhair.de .

Cheveux de facteur

Ne rêvez pas de beaux cheveux sains. Avec Factor Hair Activator vous pouvez aborder le problème à la racine et activer la nouvelle croissance des cheveux avec un taux de réussite de plus de 93%.

Profitez de notre formule unique, dont l’efficacité a été prouvée par des études cliniques. Obtenez des cheveux plus épais, plus sains et plus forts que vous n’avez jamais pensé possible.

Factorhair 2019 © Tous droits réservés.

Initiative: Fairness im Handel

Membre de l’initiative « Équité dans le commerce ».
Informations sur l’initiative : https://www.fairness-im-handel.de

Programme d’affiliation Webmaster pour les produits de beauté exclusifs