Protection solaire pour les cheveux

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Sonnenschutz für Haare verhindert  Haarausfall durch Sonnenbrand
La pro­tec­tion solaire par­faite pour les che­veux

Trop de soleil peut per­tur­ber le cuir che­ve­lu sen­sible et favo­ri­ser la perte de che­veux. Les che­veux blan­chissent au soleil, deviennent fis­su­rants et cas­sants. Les chutes de soleil sur le cuir che­ve­lu peuvent cau­ser de graves dom­mages aux fol­li­cules et aux couches supé­rieures de la peau. Si vous aimez vos che­veux, vous devriez tou­jours assu­rer une pro­tec­tion solaire suf­fi­sante en été.

Pourquoi le soleil fait-il mal à la peau et aux cheveux ?

Il existe depuis long­temps une sen­si­bi­li­té accrue à la pro­tec­tion de la peau du corps. Les taux de can­cer de la peau parlent d’eux-mêmes. Seuls quelques per­sonnes irré­flé­mables et enclines au risque s’exposent indé­fi­ni­ment et sans défense au soleil.

Les rayons UV du soleil sont deve­nus plus agres­sifs à cause des chan­ge­ments dans l’atmosphère ter­restre au cours des der­nières décen­nies. Nous, les citoyens d’Europe cen­trale, en par­ti­cu­lier, devons nous adap­ter. Notre pro­tec­tion solaire n’est pas aus­si bonne que le type à la peau fon­cée.

Avec le cuir che­ve­lu et les che­veux, la sen­si­bi­li­té retrou­vée s’arrête étran­ge­ment rapi­de­ment. Trop de gens pensent encore que les che­veux pro­tègent le cuir che­ve­lu des coups de soleil.
En par­tie, c’est vrai. La tête et les approches capil­laires res­tent néan­moins des points faibles dan­ge­reux. Si les che­veux prin­ci­paux se dis­si­pe­ront, devien­dront plus minces ou s’ils sont déjà par­tiel­le­ment tom­bés en panne, la pro­tec­tion solaire doit encore plus fonc­tion­ner.

Vous êtes à la recherche d’une bonne pro­tec­tion solaire pour votre visage avec effet anti-âge sup­plé­men­taire ? Biotulin UV30 Daily Skin Protection Crème, la crème de pro­tec­tion quo­ti­dienne qui réduit en plus les rides !

Perte naturelle de cheveux due au soleil et à la chaleur

En plus de la perte de che­veux due au soleil, il ya une perte de che­veux tout à fait natu­rel­le­ment aug­men­tée à l’heure d’été. Si les tem­pé­ra­tures aug­mentent, nous, les humains, nous lais­sons les poils, comme beau­coup d’animaux le font.

En par­ti­cu­lier à la fin de l’été, après le bros­sage ou le pei­gne­ment, il peut y avoir plus de poils dans la brosse que d’habitude.

Chez les gens nor­maux, cette perte de che­veux sai­son­nière natu­relle de l’aspect total de la splen­deur des che­veux ne se remarque plus.

En revanche, pour les per­sonnes atteintes de perte de che­veux, oui. Ils veulent pro­té­ger les der­niers che­veux encore conser­vés et ne perdent ni par le soleil ni par d’autres fac­teurs.

Perte de cheveux due aux coups de soleil

Le cuir che­ve­lu est l’une des par­ties les plus sen­sibles de la peau. Normalement, elle est cou­verte par les che­veux prin­ci­paux et, dans une cer­taine mesure, elle est ain­si pro­té­gée natu­rel­le­ment.

Les per­sonnes qui portent les che­veux écar­quillés, les per­sonnes atteintes d’une perte de che­veux ou des por­teurs de cal­vi­tie peuvent pas­ser un coup de soleil sur le cuir che­ve­lu par­ti­cu­liè­re­ment rapi­de­ment.

Le cuir che­ve­lu ne bronze pas aus­si faci­le­ment que les autres zones de la peau. Normalement, les méla­no­cytes (cel­lules pig­men­taires) pro­tègent la peau de l’exposition au soleil.
Le nombre de méla­no­cytes dans la peau varie indi­vi­duel­le­ment. Sur le cuir che­ve­lu et dans d’autres endroits cachés du corps, il est net­te­ment plus bas que sur les bras, sur les épaules ou sur le visage.

Les Européens du Sud et les per­sonnes à la peau fon­cée ont en prin­cipe plus de pig­ments et donc une meilleure pro­tec­tion natu­relle contre l’exposition au soleil. En revanche, les Européens d’Europe cen­trale et sep­ten­trio­nale ne sont tout sim­ple­ment pas conçus pour un séjour per­ma­nent sous le soleil brû­lant. La tête est par­ti­cu­liè­re­ment mena­cée par l’incursion presque per­pen­di­cu­laire des rayons du soleil.

La lumière solaire agres­sive et les rayons UV ne s’arrêtent pas à la sur­face de la peau. Ils pénètrent dans des couches pro­fondes. Ils peuvent endom­ma­ger les cel­lules souches. Les cel­lules souches portent l’information pour le renou­vel­le­ment opti­mal des cel­lules de la peau et des cel­lules capil­laires. Les dom­mages dans ce domaine peuvent entraî­ner des per­tur­ba­tions durables dans la crois­sance des che­veux et la beau­té des che­veux. Les che­veux exis­tants sont reje­tés ou les che­veux de mau­vaise qua­li­té sont repro­duits. Dans le pire des cas, les fol­li­cules mettent un point final.

Il est préférable de s’en prendre à une seule fois

Un coup de soleil n’endommagera pas immé­dia­te­ment le cuir che­ve­lu et les che­veux. Pour cau­ser des dom­mages irré­ver­sibles avec la perte de che­veux, le cuir che­ve­lu doit être expo­sé de façon per­ma­nente à des pres­sions extrêmes dues au soleil.

Le dan­ger peut être insi­dieux. Un léger coup de soleil ne pro­voque rien de plus que des sen­sa­tions de ten­sion sur le cuir che­ve­lu. Si le coup de soleil n’est pas recon­nu et pris au sérieux, la charge se pour­suit sans entrave.

Si vous aimez être dehors en été, avoir les che­veux fins et la peau claire, vous devriez tou­jours pen­ser à une pro­tec­tion solaire suf­fi­sante pour vos che­veux.

Soleil et mer – un mélange dangereux pour les cheveux

Outre les rayons UV purs, l’eau salée et chlo­rée assinent les che­veux et le cuir che­ve­lu cor­rec­te­ment.

Qui ne le sait pas, après le bain dans la mer, les che­veux sont excep­tion­nel­le­ment pleins et maniables.
Cela peut sem­bler agréable au début. En par­ti­cu­lier, les che­veux fins semblent ain­si à nou­veau plus pleins. Pour ce faire, il est mer­veilleu­se­ment coif­fé sur la tête par le sel lourd et reste en forme tout seul.

Mais le sel dans les che­veux est dan­ge­reux. Il retire l’humidité de la tête et sèche le cuir che­ve­lu. La struc­ture des che­veux s’ouvre et s’ouvre pour les influences néfastes.

Les experts conseillent de se dou­cher avec de l’eau douce immé­dia­te­ment après la bai­gnade dans l’eau salée. Là où la mer est sau­vage et lar­ge­ment dépour­vue de douche, un stock d’eau potable dans des bou­teilles en plas­tique aide. Attention à l’eau du robi­net dans les pays du Sud. Celui-ci est éga­le­ment mélan­gé avec une cer­taine pro­por­tion de chlore, en par­ti­cu­lier à l’heure d’été. C’est pour­quoi il vaut mieux uti­li­ser une eau potable bon mar­ché du super­mar­ché.

Les sup­plé­ments de chlore et autres pro­duits chi­miques dans la pis­cine sèchent éga­le­ment la peau et les che­veux de manière désa­gréable. Ici aus­si, il convient de rin­cer le plus rapi­de­ment pos­sible avec de l’eau claire. Un hydra­ta­tion natu­relle le soir peut remettre les che­veux stres­sés en forme.

Le mar­ché pro­pose désor­mais un large choix de sham­pooings et d’applications d’entretien spé­cia­le­ment conçus pour les vacances. Les sub­stances d’entretien peuvent par­fai­te­ment extraire le chlore et le sel des che­veux et les rin­cer. En outre, ils forment un film pro­tec­teur pour évi­ter l’intrusion de sub­stances défec­tueuses.

Spray pare-soleil pour les cheveux

Les sprays solaires sont main­te­nant éga­le­ment dis­po­nibles pour les che­veux. En prin­cipe, les sprays fonc­tionnent de la même manière que les autres crèmes solaires. Ils bloquent dans une cer­taine mesure la péné­tra­tion des rayons UV‑A et UV‑B nocifs.

Les sprays sont com­pi­lés de telle sorte qu’ils soient comme un film pro­tec­teur sur le cuir che­ve­lu et les che­veux. Au lieu de filtres miné­raux, ces sprays uti­lisent exclu­si­ve­ment des filtres chi­miques. Les solu­tions miné­rales feraient trop alour­dir les che­veux.

Bon écran solaire pour les che­veux ne graissent pas et ne font pas un film hui­leux brillant. En outre, il n’y a de pro­duits que pour le cuir che­ve­lu. Avec une trompe doseur, ces crèmes solaires sont appli­quées de manière ciblée sur la cépha­lée et les approches capil­laires.

Protection solaire biologique pour les cheveux

Ceux qui sont sen­sibles aux sprays anti-solaires chi­miques ne sont pas encore aus­si faciles. Jusqu’à pré­sent, il n’y a pas de pro­tec­tion solaire pure­ment bio­lo­gique uni­que­ment pour les che­veux. Pas de spray, en tout cas.

Si vous le sou­hai­tez, vous pou­vez vous vapo­ri­ser la lotion solaire bio­lo­gique nor­male sur les che­veux et le cuir che­ve­lu. Cependant, l’homme et la femme doivent s’attendre à ce que cela change le cas et la dou­ceur des che­veux. Pour récu­pé­rer la crème solaire par la suite, cette expé­rience ne doit être faite qu’avec des sprays solaires solubles dans l’eau.

Dans le cas contraire, les types de peau et de che­veux sen­sibles peuvent limi­ter les dégâts avec des pro­duits de soins spé­ciaux. Les cures et les hydra­ta­tions ren­forcent les che­veux et les hydra­ti­fient bien.

Sinon, pour les types de nature sen­sibles, il ne reste qu’une seule solu­tion – bon­net de temps en temps dans l’ombre !

Protection solaire avec chapeaux, bonnets et foulards

Bien sûr, même le bon vieux cha­peau de soleil pro­tège contre les coups de soleil sur le cuir che­ve­lu. Mais atten­tion, tous les modèles chics et à la mode ne conviennent pas de la même manière comme mesure de pro­tec­tion en été.

Les cha­peaux de paille à maille laissent encore pas­ser trop d’ensoleillement. Il en va de même pour les petits bou­chons en tis­su ou les bon­nets.

Même un chif­fon chic ne peut que trop vite per­mettre des brû­lures. Les chif­fons noirs, les cha­peaux et les bon­nets attirent le soleil par magie.

Si le soleil frappe le plus fort ou dans les régions très chaudes, seuls les cha­peaux spé­ciaux et les bon­nets avec une pro­tec­tion solaire uv sûre aident.

De tels modèles se trouvent dans le com­merce de haute qua­li­té pour les vête­ments de plein air ou dans de très bonnes manu­fac­tures de cha­peaux. Elles sont com­po­sées de fibres natu­relles par­ti­cu­liè­re­ment tis­sées, comme le coton, la laine ou le lin, et peuvent être revê­tues du soleil.

Un cha­peau de soleil sans pro­tec­tion uv spé­ciale ne doit pas être négligent. Assis pen­dant des heures sur la plage au soleil, le cha­peau ou un cap peut four­nir une sécu­ri­té trom­peuse.

Ein Sonnenhut ohne speziellen UV-Schutz schützt Ihren Kopf nicht vor einem Sonnenbrand uns Haarausfall
Un cha­peau de soleil sans pro­tec­tion UV spé­ciale ne pro­tège pas votre tête d’un coup de soleil pour nous la perte de che­veux

Attention avec le métal sur la tête et le soleil

En plus de la cou­leur noire, le métal attire les rayons du soleil. Les pinces à che­veux en métal, les acces­soires sur les cha­peaux solaires ou les lunettes avec des pièces métal­liques doivent être taboues en cas de forte expo­si­tion au soleil.

Les sur­faces scin­tillantes réflé­chissent et ampli­fient la lumière du soleil. En même temps, ils peuvent créer une véri­table ten­sion élec­trique sur la tête. Les che­veux sont des récep­teurs par­faits pour ces ten­sions. Dans les che­veux, ils pro­voquent des dom­mages et mettent le cuir che­ve­lu en plus sous le stress.

De nom­breux fabri­cants de chou­chous et autres fabriquent désor­mais leurs pro­duits à l’abri des métaux.

Colorations, boucles et styles en été

Si vous souf­frez de perte de che­veux,vous devriez de toute façon vous abs­te­nir des méthodes de coif­fage fati­gantes. La cou­leur chi­mique des che­veux peut être rem­pla­cée par des pig­ments natu­rels.

En été, les che­veux sont tout sim­ple­ment sou­mis à de plus grandes contraintes. Les che­veux fraî­che­ment colo­rés peuvent être déco­lo­rés après un bain de soleil. Dans l’eau de la pis­cine, les blondes peuvent avoir une piqûre de vert désa­gréable.

Beaucoup de gels capil­laires bon mar­ché, des sprays et des pâtes coif­fant col­ler les pores capil­laires et le cuir che­ve­lu. En été et à haute tem­pé­ra­ture, ces pro­duits réagissent sou­vent très dif­fé­rem­ment de la sai­son plus fraîche. Le gel devient dur et cas­sant. Les che­veux ne peuvent pas s’asseoir cor­rec­te­ment mal­gré la laque. Ceux qui par­tagent ces expé­riences devraient accor­der à leurs che­veux une pause de coif­fage au moins en été.

Les trai­te­ments à fri­ser, le fer ondu­lé, le sèche-che­veux (s’il le faut, il vaut mieux séri­ser à froid) ou même les ondes per­ma­nentes sont éga­le­ment pénibles.

Les pro­duits natu­rels et les soins capil­laires bio­lo­giques sont moins pénibles que les pro­duits chi­miques. L’été peut être le meilleur moment pour pas­ser à des pro­duits capil­laires com­pa­tibles. Le cuir che­ve­lu et les che­veux remer­cie­ront sans aucun doute son ou ses por­teurs.

Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter.

S’il vous plaît lire avant d’envoyer
J’ai lu et compris la politique de confidentialité. Je suis d’accord que mes détails et données seront collectés et stockés électroniquement pour répondre à mon enquête. Veuillez noter que vous pouvez révoquer votre consentement à tout moment pour l’avenir en envoyant un e-mail à info@factorhair.de .

Cheveux de facteur

Ne rêvez pas de beaux cheveux sains. Avec Factor Hair Activator vous pouvez aborder le problème à la racine et activer la nouvelle croissance des cheveux avec un taux de réussite de plus de 93%.

Profitez de notre formule unique, dont l’efficacité a été prouvée par des études cliniques. Obtenez des cheveux plus épais, plus sains et plus forts que vous n’avez jamais pensé possible.

Factorhair 2019 © Tous droits réservés.

Initiative: Fairness im Handel

Membre de l’initiative « Équité dans le commerce ».
Informations sur l’initiative : https://www.fairness-im-handel.de

Programme d’affiliation Webmaster pour les produits de beauté exclusifs